vendredi 5 mai 2017

Réfléchir d'où viennent ces vêtements, et agir | Story Time


Bonjour!

Comme tous les articles Story Time sur mon blog, je n'avais pas prévu de l'écrire. Mais voilà, mes doigts tapent sur le clavier sans que mon cerveau ait le temps de réagir.

Aujourd'hui, j'aimerais vous parler d'éthique. Éthique des vêtements plus particulièrement.

Depuis que j'ai acheté mon premier vêtement dans un magasin de seconde main, j'y pense. Qui a fabriqué mon habits? Quand j'achète un nouveau vêtement dans toutes les grandes marques connues, à qui profite l'argent? Aux marques qui polluent la planète de manière inimaginable? Oui. Aux marques qui exploitent des milliers voir des millions d'humains dans des pays aux conditions de vie misérables? Oui. 

Pourquoi je fais ça? Pour avoir un vêtement le moins cher possible. Oui, c'est ce qui se passe.

Je me souviens quand j'achetais un jeans à 40-50€ quand j'étais un peu plus jeune et que je demandais à ma mère: "Mais maman ce n'est pas trop cher 45€ pour un jeans?" et la réponse était de suite: "Non Lydie, c'est le prix d'un vêtement, c'est normal". Et c'était un prix raisonnable.
A présent? J'achète mon jeans chez Mango à 19.99€ et j'arrive à me dire que j'aurais pu trouver mieux. Mais voilà le premier problème: nous consommateur, ne savons plus le prix des vêtements. On a trop été habitué à des prix cassés et soldés qu'aujourd'hui, le prix soldé est devenu celui affiché toute l'année. Et durant les soldes? On peut avoir un t-shirt à 3€. Ce n'est pas normal.

Cherchez le bénéfice de la marque. Facile. Cherchez le salaire de la personne qui a créé ce t-shirt. Je cherche encore...

Bien sûr, tout ça vous le savez. Des reportages et documentaires sont enfin dévoilés sur les scandales du monde de la mode comme dans "The True Cost" par Andrew Morgan que je vais bientôt regarder. Le terme de fast-fashion fait également de plus en plus son apparition (càd le principe d'acheter-utiliser-jeter en deux temps, trois mouvements). 


J'en suis donc arrivée au point où j'ai envie de changer. Moi, là, de mon petit côté. Je n'ai plus acheté de nouveaux (=venus d'une nouvelle production) vêtements depuis mars et j'ai commencé à chercher les belles pièces dans les magasins de seconde main. Mais c'est dur. Parce que les habits ne nous plaisent pas toujours dans le seconde-main, il faut dénicher LE vêtement et il n'y a pas spécialement ce dont on a besoin (le vrai besoin, pas l'envie).

Du coup, j'aimerais commencer à certes, acheter de nouveaux vêtements, mais éthiques

Je trouve ce moment assez vague, alors je vais vous dire ce que j'entends par là pour le moment. J'entends par éthique en tout premier, que le vêtement que je porte ai été fabriqué dans de bonnes conditions. Exit Made in China, Made in Bangladesh, etc. Que la personne qui ai créé soit rémunéré à son juste titre. Ensuite, si possible, que ces vêtements soient fait dans des matières un temps soit peu écologiques. Mais surtout qu'il n'y ait pas eu d'exploitation dans la création du vêtement. Je le répète, c'est ce qui me tient le plus à cœur pour le moment (je touche moins au domaine écologie, une chose à la fois).

Mais pour ça, il y a de nouvelles habitudes à adopter.

Il faut accepter ce qu'est le prix du vêtement. Un habit ça coûte, comme toute chose dans la vie. Alors il va falloir payer un peu plus que ton t-shirt trouvé à 3 balles pendant les soldes. 
Il faut accepter que ce sera moins simple de trouver des habits. Parce que les magasins de vêtements éthiques, ça ne court pas les rues contrairement à Zara, Pimkie et tous leurs faux potes.
Il faudra un peu y donner du sien aussi. Et résister aux tentatives faciles que de craquer pour la simplicité. Un peu de volonté fera beaucoup de bien!

Pour ma part, je vais tenter tout ça. J'ai la chance d'avoir une cousine qui soutient énormément les causes comme l'écologie, le droit des hommes et d'autres belles causes... Et qui peut me partager ses liens, listes et astuces pour pouvoir faire un geste de mon côté et avancer petit à petit. Je vous tiendrai bien sûr au courant de mon avancée. 
J'essayerai de vous faire plus d'articles mode pour vous partager les marques que j'apprécie (un peu comme je le fais pour la cruauté envers les animaux dans les cosmétiques). Je verrai au fil du temps ce que je peux mettre en place, les articles que je peux écrire, mais je vous tiens au courant!

D'ici là, vous pouvez, de votre côté, commencer par vous informer sur les différents sujets que j'ai abordé dans ce petit Story Time.

Bonne réflexion, Lydie :)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire